29 May 2024

Netanyahu le responsable du terrorisme d’état à l’état pur, le plus grand hôpital de Gaza bombardé

Edité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Le mardi 17 octobre 2023

Source : divers

Les récents événements en Palestine montrent une fois de plus la complicité du monde et de ceux qui revendiquent la liberté et les droits de l’homme avec l’occupation terroriste scène israélienne, alors que des documents documentent la prise pour cible de sang-froid de l’homme. ‘hôpital baptiste de la bande de Gaza par les forces sionistes brutales. Cela a provoqué un choc violent parmi les civils palestiniens dans les environs de l’hôpital.

On sait que l’hôpital baptiste est le principal hôpital de la bande de Gaza et dessert plus d’un million de personnes. Malgré cela, l’armée israélienne, qui tue des enfants et des femmes, a lancé une attaque contre lui sous prétexte qu’il travaille avec le Hamas. On sait que les pratiques actuelles du gouvernement israélien constituent une tentative de cibler les civils et les infrastructures au lieu de suivre des mesures légitimes pour défendre la sécurité de l’État. Mais que dire, les sionistes ne se sont pas encore remis du choc du 7 octobre.

Dans cette optique, le parrain du terrorisme, Benjamin Netanyahu, danse sur les cadavres d’enfants palestiniens à Gaza et se vante d’avoir commis des crimes contre l’humanité. Cela reflète considérablement les valeurs de liberté et de justice auxquelles croient certains pays du monde qui soutiennent et parrainent le terrorisme, menés par le diable du monde et de l’univers, l’Amérique et son président hérétique, Joe Biden.

Il est regrettable que l’administration israélienne ait violé les lois internationales, rejette l’ouverture réclamée par les Nations Unies, suive une vague de négligence internationale et évite d’assumer sa responsabilité morale et juridique pour ses crimes.

Quant à l’occupation israélienne de la Palestine, le problème est désormais qu’il ne reste plus que la violence et la détérioration continuent, avec chaque jour panique, peur et douleur pour les Palestiniens. Nous appelons la communauté internationale à intervenir pour mettre fin à l’escalade du terrorisme sioniste dans la région et à prendre des mesures immédiates pour protéger les installations médicales, civiles et humanitaires islamiques.

Il convient de noter que la cause des dommages aux civils et aux installations médicales est inacceptable et contredit le droit international et humanitaire, ainsi que la morale et les valeurs fondamentales des droits de l’homme. Il faut également faire pression sur Israël pour qu’il se conforme aux conventions internationales et protège les droits de l’homme dans les zones qu’il occupe.

Sur le plan géopolitique, le ciblage sioniste de l’hôpital baptiste et les opérations militaires actuelles en Palestine, y compris la fermeture complète de tous les points de passage, constituant une voie dangereuse vers une escalade du conflit entre Israéliens et Palestiniens. La communauté internationale, en particulier les organisations internationales de défense des droits de l’homme, doit œuvrer pour mettre fin à ce conflit et trouver une solution pacifique qui allie les droits et la sécurité de toutes les parties concernées.

Quant aux célébrations sionistes des crimes qu’ils commettent contre les Palestiniens, qui ont dépassé les 500 martyrs dans le seul hôpital baptiste, elles ne représentent qu’une guerre de religion à tous les égards contre les musulmans et les chrétiens, et elles révèlent également un manque de respect envers ces peuples. et leurs droits. Cela indique que l’État sioniste terroriste d’Israël n’est pas un État civil, mais plutôt un régime nationaliste fondé sur le racisme et les violations directes des droits de l’homme.

En fin de compte, toutes les nations libres et organisations internationales doivent œuvrer pour mettre fin au conflit en Palestine et résoudre le problème d’une manière qui honore l’humanité, la justice et les droits de l’homme de toutes les parties impliquées. Il n’y a pas de place pour le terrorisme et la violence au sein de l’humanité civilisée. Parce qu’aujourd’hui, nous ne sommes pas confrontés à un groupe ou à une faction, mais plutôt à un terrorisme d’État, et la Cour pénale internationale et le Conseil de sécurité doivent en assumer la responsabilité, car ce que fait l ‘entité sioniste, en tuant des enfants et des femmes, n’aurait pas été réalisée. s’il n’avait pas reçu le feu vert de l’État américain voyou et de ses politiciens.