27 May 2023

Des sommes colossales sont versées sur le compte du Conseil européen des Ulamas marocains inutilement !

Source AKHBARONA ALJALIYA
DIRECTEUR BOUCHAÎB EL BAZI

Chaykh Taher TOUJGANI

Avec les problèmes que connaît le champ religieux en Belgique avec le retrait de la reconnaissance de l’exécutif des musulmans de Belgique, qui a perdu la reconnaissance par l’État belge de son bureau et de ses administrateurs, il était attendu que la communauté marocaine et arabe trouver une alternative pour préserver l’identité islamique de nos enfants en Europe, surtout en ce mois sacré, qui porte une charge religieuse et un fort spirituel, dans lequel il y a un besoin croissant d’encadrement et d’orientation religieuse.

Le rôle principal de l’Union européenne Conseil des Savants Marocains, qui a été organisé en vertu du dahir 1.08.17 du 20 shawwal 1439 (20 octobre 2008), par lequel M. Dans lequel l’article deux stipule les noms des personnalités qui sont membres de ce conseil, qui était censée assurer le bon accomplissement des devoirs religieux, l’accomplissement des rituels de l’Islam et la préservation de ses sacralités dans une atmosphère de quiétude et de sécurité spirituelle, pour tous les Marocains résidant en Europe, hommes et femmes, et dans le cadre de la la foi Ash’ari et l’école de pensée Maliki ; En plus de contribuer à tout dialogue ouvert entre toutes les confessions, afin d’affirmer les valeurs morales partagées par les trois religions monothéistes en rejetant toute forme de rejet de l’autre et de discrimination, et en reconsidérant le rôle distinct que jouent les religions sur le plan moral .

Sans aucun doute, le Conseil Européen des Savants Marocains n’a pas mené à bien son travail stipulé dans le Noble Dahir et lié au besoin d’orientation et d’encadrement religieux des Marocains en Europe, soucieux de clarifier les enseignements corrects de la religion islamique, en particulier pendant la mois de jeûne.

Aujourd’hui, nous allons parler du Conseil Européen des Savants Marocains en tant qu’institution marocaine qui s’occupe des affaires de la communauté marocaine, tout comme le Conseil de la Communauté et la Fondation Hassan II. Tolérance, modération et coopération dans la droiture et la piété , en renonçant au péché et à l’agression, et en s’efforçant d’émettre des fatwas basées sur les dispositions du Coran et de la Sunna qui maintiennent l’unité de l’école de pensée Maliki ; Et fournir une assistance à la communauté musulmane marocaine, en particulier aux jeunes, pour leur permettre d’avoir une compréhension correcte de l’islam, de ses buts et principes, ainsi que d’étendre les ponts entre les jeunes musulmans et les sources authentiques de leur foi et de leur patrimoine culturel dans un cadre de coexistence et d’harmonie entre les valeurs d’authenticité et de modernité.

Aujourd’hui, cependant, nous voyons un conseil qui est loin de ses objectifs, dirigé par une classe qui n’a rien donné à la communauté marocaine, mais a seulement changé son niveau de vie et est devenu considéré comme des touristes ou des employés fantômes. de plus de 2800€ par mois, selon certaines déclarations, sans aucun effort.

Il s’agit ici de l’absence de tutelle sur les mosquées tenues par des Marocains résidant en Europe, de coordination de leurs activités et d’émission de directives visant à rationaliser le rôle qui leur est confié dans l’encadrement de la vie religieuse de la communauté marocaine résidant en Europe, puisque l’organe exécutif des musulmans de Belgique était celui qui faisait ce travail.

Nous parlons également de l’absence de recherches et d’études jurisprudentielles qui traitent des problèmes sociaux, éducatifs et culturels auxquels sont confrontés les membres de la communauté musulmane marocaine en Europe, sur la base de la jurisprudence des finalités et des intérêts missionnaires et dans le cadre de l’unité de l’école Maliki.

La chose étrange est que les clercs dont nous attendons d’avoir raison et de suivre la parole de Dieu sont devenus frauduleux et manipulent la loi, car il y a deux conseils avec des noms quelque peu différents, mais avec les mêmes membres et le même budget.

(Le Conseil Européen des Savants Marocains) n’est considéré qu’une association internationale fondée par un arrêté royal en Belgique, à l’instar d’autres sociétés internationales, et une autre (le Conseil Scientifique Marocain pour l’Europe) est une institution marocaine instituée par un honorable Dahir. presse savait qu’une institution marocaine travaillait sous le couvert d’une association en Belgique.

C’est pourquoi il est devenu nécessaire de s’arrêter un moment et de réfléchir sur les institutions de la communauté et de trouver le lieu du défaut afin de construire ce que ces institutions ont détruit, qui sont devenues un fardeau pour le Maroc et pour les marocains du monde. Pour servir la communauté.

Et je conclus en disant que ce qui est construit sur une illusion ne trouvera jamais la vérité, et quiconque adopte une illusion comme pensée pour lui est son prisonnier dans tout le sens du mot.

Pour mention, l’article a été envoyé à : La Cour Royale
………………………………Premier ministre
………………………………Secrétariat Général du Gouvernement
………………………………Ministère de l’Intérieur

……………………………..Direction Générale des Etudes et des Documents

……………………………..Direction Générale de la Surveillance du Territoire National
……………………………… Présidence du Parlement Marocain
………………………………Présidence du Conseil des Conseillers
……………………………… Présidents des groupes parlementaires
……………………………..Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger..
………………………………Ministère Marocain des Awqaf et des Affaires Islamiques
………………………………Le Ministère Délégué chargé des Marocains Résidant à l’Etranger
……………………………… Présidence du Parquet de Rabat.
………………………………La commission supérieure de justice
………………………………Le Conseil Communautaire…

………………………………Fondation Hassan II pour les Marocains de l’Etranger
………………………………. Ambassades du Maroc à l’étranger.
………………………….. ..à l’organisation internationale des droits de l’homme .. Amnesty International
……………………………..Reporters Sans Frontières..”RSF”
……………………………… (Human Rights Watch) Droits de l’homme F

L’article peut ne pas exprimer l’avis de l’équipe Diplomaticnews.net