4 October 2023

Imposition d’austérité pour la population, mais le grand luxe pour le président du Conseil Charles Michel

Alors que la crise des prix provoque des craintes existentielles pour des millions d’Européens, le président du Conseil de l’UE, Charles Michel, gaspille des sommes massives de l’argent des impôts sur des vols en jet privé inutiles. Pour l’année à venir, il dispose d’un budget démesuré de 2,6 millions d’euros.

Le président du Conseil de l’UE, Charles Michel, a déjà été critiqué pour ses vols en jet privé. 
Son budget de voyage sera encore augmenté pour l’année à venir.

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur DiplomaticNews

Source: www.Jacobine.de

11 MAI 2023

Cours d’austérité pour la population, luxe pour le président du Conseil

Alors que la crise des prix provoque des craintes existentielles pour des millions d’Européens, le président du Conseil de l’UE, Charles Michel, gaspille des sommes massives de l’argent des impôts sur des vols en jet privé inutiles. Pour l’année à venir, il dispose d’un budget démesuré de 2,6 millions d’euros.

Le président du Conseil de l'UE, Charles Michel, a déjà été critiqué pour ses vols en jet privé.  Son budget de voyage sera encore augmenté pour l'année à venir.

Le président du Conseil de l’UE, Charles Michel, a déjà été critiqué pour ses vols en jet privé. Son budget de voyage sera encore augmenté pour l’année à venir.IMAGO / TT

Par Martin Schirdewan

Depuis que les prix de l’énergie ont explosé, les hauts représentants du gouvernement fédéral et de l’UE n’ont pas hésité à donner des conseils douteux sur la façon d’économiser l’énergie. Le ministre fédéral de l’Économie, Robert Habeck, a fièrement déclaré qu’il avait réduit ses temps de douche, tandis que son collègue du parti, Winfried Kretschmann, conseillait aux gens d’utiliser simplement un gant de toilette. Les pommes de douche économes en énergie, les fenêtres fermées, le lavage du linge à 30 degrés ou sans fer à repasser étaient également très populaires. Beaucoup se sont sentis rappelés à Thilo Sarrazin, qui a un jour suggéré aux bénéficiaires de Hartz IV qu’ils devraient simplement mettre un pull épais en hiver au lieu de se réchauffer.

“Un dîner à Bruxelles a coûté au président du Conseil la modique somme de 35 000 euros, et il effectue 64 % de ses déplacements en jet privé.”

Cours d’austérité pour la population, luxe pour le président du ConseilAlors que la crise des prix provoque des craintes existentielles pour des millions d’Européens, le président du Conseil de l’UE, Charles Michel, gaspille des sommes massives de l’argent des impôts sur des vols en jet privé inutiles. Pour l’année à venir, il dispose d’un budget démesuré de 2,6 millions d’euros.Le président du Conseil de l’UE, Charles Michel, a déjà été critiqué pour ses vols en jet privé. Son budget de voyage sera encore augmenté pour l’année à venir.Le président du Conseil de l’UE, Charles Michel, a déjà été critiqué pour ses vols en jet privé. Son budget de voyage sera encore augmenté pour l’année à venir.IMAGO / TTPar Martin SchirdewanDepuis que les prix de l’énergie ont explosé, les hauts représentants du gouvernement fédéral et de l’UE n’ont pas hésité à donner des conseils douteux sur la façon d’économiser l’énergie. Le ministre fédéral de l’Économie, Robert Habeck, a fièrement déclaré qu’il avait réduit ses temps de douche, tandis que son collègue du parti, Winfried Kretschmann, conseillait aux gens d’utiliser simplement un gant de toilette. Les pommes de douche économes en énergie, les fenêtres fermées, le lavage du linge à 30 degrés ou sans fer à repasser étaient également très populaires. Beaucoup se sont sentis rappelés à Thilo Sarrazin, qui a un jour suggéré aux bénéficiaires de Hartz IV qu’ils devraient simplement mettre un pull épais en hiver au lieu de se réchauffer.”Un dîner à Bruxelles a coûté au président du Conseil la modique somme de 35 000 euros, et il effectue 64 % de ses déplacements en jet privé.”Quiconque n’a plus des tonnes d’argent à la fin du mois sait que les conseils des cyniques ploucs sont vains. Même avant l’inflation, les personnes à faible revenu en particulier étaient obligées d’économiser le plus d’énergie possible. 54 millions de personnes dans l’UE ne savent pas comment payer leurs factures d’énergie à la fin du mois, un enfant sur quatre grandit dans la pauvreté. La classe ouvrière est à des années-lumière du luxe nocif pour le climat des riches – SUV de luxe surpuissants, jets privés et villas avec piscines chauffées.PUBLICITÉPublicitéL’hypocrisie des débats sur la durabilité au quotidien n’a été démontrée que ces dernières semaines et ces derniers mois : le budget du président du Conseil Charles Michel dépasse lentement toutes les dimensions. Pour 2024, il s’élèvera probablement à 2,6 millions d’euros. C’est une augmentation d’un énorme 27,5 pour cent. Et à quoi sert cet argent des impôts ? Un dîner à Bruxelles a coûté au président du Conseil la modique somme de 35 000 euros, et les trajets Bruxelles-Paris ou Strasbourg-Bruxelles sont également assurés en jet privé, comme il sied à leur statut. Si le président du Conseil européen effectue 64 % de ses déplacements en jet privé au lieu de prendre le train ou d’utiliser des vols réguliers pour des trajets plus longs, alors ce luxe inutile se fait non seulement au détriment de l’environnement, mais aussi des contribuables qui lui permettre de financer ce style de vie opulent. Grâce aux conservateurs et aux libéraux, Charles Michel n’a même pas à répondre devant le Parlement de ses habitudes de voyage et de restauration coûteuses. « Pendant ce temps, la Commission n’a pas grand-chose à offrir à ceux qui prennent littéralement jusqu’au dernier centime de leur poche. »Cependant, rien de tout cela ne concerne que Charles Michel. Les rangs entiers des meilleurs politiciens européens ont perdu tout lien avec les problèmes et les luttes quotidiens des gens normaux. L’excès de prospérité crée aussi des sociétés parallèles entre politiciens, qui ne se sentent plus responsables vis-à-vis de ceux qui les ont élus, mais entrent d’autant plus intensément en contact avec les lobbyistes des grandes entreprises. La nouvelle loi sur les munitions d’Ursula von der Leyen va déverser des millions et des millions d’euros d’argent public dans la gorge de l’industrie de l’armement, tandis que les dernières propositions de réforme de la politique fiscale européenne s’en tiennent au plan d’austérité prôné en Allemagne notamment par Christian Lindnerle tambour bat. Quiconque ne peut pas se permettre les nouvelles réglementations sur la protection du climat sera laissé pour compte. Pendant ce temps, la Commission a tout aussi peu à offrir à ceux qui prennent littéralement le dernier centime de leurs poches que la crise du coût de la vie, comme le gouvernement allemand des feux de circulation. Au vu des crises sociales et des profonds bouleversements auxquels sont confrontées les sociétés européennes, nous ne pouvons tout simplement plus nous permettre de continuer ainsi. Si nous, à gauche, voulons une Europe de la solidarité qui soit plus qu’une belle phrase dans les discours des fêtes des hauts responsables politiques, alors nous devons l’arracher aux entreprises et aux super-riches. Nous devons taxer les bénéfices des entreprises et l’extrême richesse pour financer les investissements futurs dans le bien-être, l’écologie et la révolution industrielle à visage humain. Nous devons interdire les jets privés et les luxes obscènes des riches, à qui l’on donne carte blanche sur carte blanche pour polluer le climat. Nous devons renforcer les syndicats dans la lutte pour de bons salaires et conditions de travail, Soutenir les initiatives des locataires dans les litiges sur le logement abordable et le plafonnement des prix. En bref : nous avons besoin d’une alternative socialiste au capitalisme néolibéral en Europe.