22 July 2024

L’ancien responsable de l’agence spatiale Roscosmos remet en question l’alunissage d’Apollo 11

Édité par Dr Haydarati & Lhoucine BENLAIL

Le Mardi 09-05-2023

source : Agence Anadolu via réseau international

par Burç Eruygur

« Je n’ai pas compris comment les États-Unis, à leur niveau de développement technologique dans les années 1960, ont réussi à faire ce qu’ils ne peuvent toujours pas accomplir aujourd’hui », a déclaré Dmitry Rogozin.

L’ancien directeur général de l’agence spatiale russe Roscosmos a exprimé des doutes quant à l’authenticité de l’alunissage d’Apollo 11 en 1969.

« Il y a une dizaine d’années, alors que je travaillais pour le gouvernement, j’ai envoyé une demande officielle à Roscosmos pour qu’elle me fournisse des preuves documentaires de la présence des Américains sur la Lune », a déclaré Dmitry Rogozin dans un communiqué publié sur Telegram, dimanche.

Dmitry Rogozin a déclaré s’être senti « embarrassé » par le retour des cosmonautes soviétiques des expéditions spatiales, à peine capables de se tenir debout et subissant de longues phases de récupération, alors que les astronautes américains émergeaient de leurs vaisseaux lunaires, selon ses propres termes, « comme des concombres sortis d’un potager. »

Rogozin a également déclaré qu’il avait continué à chercher des preuves des alunissages américains pendant qu’il travaillait à Roscosmos, mais qu’il n’avait réussi qu’à susciter les « accusations furieuses » de certains universitaires, qui prétendaient qu’il avait sapé la « sacro-sainte coopération de la Russie avec la NASA. »

L’ancien directeur de Roscosmos a également déclaré avoir reçu un appel d’un haut fonctionnaire l’accusant d’avoir « aggravé la situation internationale » en émettant des doutes sur la mission Apollo 11.

« Je n’ai rien ébranlé ni aggravé, mais j’ai essayé, car c’est ma nature, d’aller au fond des choses et de faire le point, au moins pour moi-même, sur la situation réelle de la question de l’exploration de la Lune par nos concurrents. Je n’ai pas compris comment les États-Unis, à leur niveau de développement technologique des années 60 du siècle dernier, ont réussi à faire ce qu’ils ne peuvent toujours pas accomplir aujourd’hui », a déclaré Rogozin.

Le 20 juillet 1969, le vaisseau spatial Apollo 11 de la NASA s’est posé sur la lune avec à son bord les astronautes Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins.

Les trois hommes sont devenus des figures emblématiques dans le monde entier, Armstrong étant le premier humain à avoir posé le pied sur la surface de la lune, d’après la version officielle et celle qui est enseignée à l’école.

Mais certaines questions restent sans réponses, veuillez visionnez les vidéos ci-dessous.

A voir absolument pour comprendre pourquoi leur version est impossible.