4 March 2024

La personne qui a brûlé un Coran devant une mosquée sera envoyée dans une prison de la région musulmane du pays, a décidé Poutine

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Le Mercredi 30-08-2023

Source: Dreuz.info

Alors qu’un tribunal suédois vient de conclure que brûler le coran n’est pas contraire à la loi, et qu’au contraire, cela entre dans le cadre de la liberté une personne coupable d’avoir brûlé le Coran à Volgograd va être envoyée dans une colonie pénitentiaire dans une région musulmane de Russie, a déclaré le président russe Vladimir Poutine lors d’une réunion avec des correspondants militaires.

« Nous avons chargé le comité d’enquête de Tchétchénie d’enquêter sur le crime de destruction publique du Coran. Et ils purgeront leur peine, comme l’a indiqué le ministre de la Justice [Konstantin Chuichenko], dans des lieux de détention situés dans l’une des régions de la Fédération de Russie dont la population est majoritairement musulmane », a déclaré le chef de l’État.

Comme l’a rapporté l’agence de presse Regnum, le 20 mai, un homme de Volgograd a brûlé un Coran près d’une mosquée. Nikita Zhuravel, qui vit à Volgograd depuis plusieurs années, est né en Ukraine en 2004. Il est l’auteur de la destruction du coran, a été arrêté pour ce crime pénal en Russie. Il est livreur de repas.Le 22 mai, le tribunal central de district de Volgograd a placé l’homme en détention jusqu’au 20 juin.

Zhuravel s’est repenti avant l’audience du tribunal et s’est excusé auprès des musulmans pour son acte. « Je m’excuse auprès de tous les musulmans, mon action était très mauvaise, j’ai vraiment honte devant tous les musulmans du monde », a-t-il déclaré aux journalistes.

Il aurait également avoué avoir agi sur instruction des services spéciaux ukrainiens et tenté de gagner 10 000 roubles pour cet acte.Interdiction du blasphème en RussieBlasphémer est interdit en Russie. C’est une infraction pénale au titre de la partie 2 de l’article 148 du Code pénal de la Fédération de Russie (« Actions publiques exprimant un manque de respect manifeste pour la communauté et commises dans le but d’insulter les sentiments religieux des croyants »).Le droit au blasphème est autorisé en France, État laïque où la loi protège la liberté d’expression, y compris le droit de critiquer ou d’insulter une religion, sauf critiquer les décisions du gouvernement français, et de se moquer même par humour du président de la ripoublique française .Etrangement, une partie de la droite française admire Vladimir Poutine, signifiant son désir d’être gouverné de façon totalitaire(c’est ce qui se passe bien en France, car le totalitarisme est idéologie qui veut tout contrôler même votre pensée) , et de voir leur liberté d’expression, qui n’est déjà pas immense en France, très fortement réduite.Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.Source : https://regnum.ru/news/3812994