4 March 2024

Mort du Conseiller royal, Muhammad al-Mu’tasim

Lundi, le conseiller royal Muhammad Al-Mu’tasim est décédé à l’âge de 67 ans.Al-Mu’tasim est décédé à l’hôpital militaire de Rabat, affecté par les complications d’une maladie incurable qui ne fonctionnait pas pour lui.Le regretté est né en 1956 à Settat, et il est titulaire d’une licence en sciences politiques de la faculté de droit de Rabat, et il a également obtenu deux diplômes de troisième cycle de la même faculté en sciences politiques et relations internationales.En 1983, il obtient un diplôme d’études supérieures à la faculté de droit de Casablanca, et soutient sa thèse pour l’obtention d’un doctorat d’État en sciences politiques en 1988 sur « L’évolution traditionnelle du droit constitutionnel marocain ».Al-Mu’tasim a été nommé ministre délégué chargé des relations avec le Parlement, dans les gouvernements de Muhammad Karim Al-Amrani et Abdel-Latif Al-Filali, et il a été nommé chargé d’une mission à la Cour royale en 1995, avant il est nommé 4 ans plus tard conseiller du Roi.

Feu Muhammad Moatasem a été membre du Conseil constitutionnel entre 1999 et 2002 et du Conseil national des droits de l’homme entre 2007 et 2011.Feu Muhammad al-Mu’tasim a supervisé la coordination avec le Comité de rédaction de la Constitution et était le principal interlocuteur des partis politiques et des syndicats.

Il faut noter que cette mort est suspecte, vu que cette personnalité avait un poste et un rôle hypersensible qui enquêtait sur les malversations, les corruptions au sein du gouvernement, des députés, des ministres et des hauts fonctionnaires.