30 May 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Une délégation belge de haut niveau, dirigée par le Premier ministre belge Alexandre De Croo, se rendra demain au Royaume du Maroc pour discuter des moyens d’améliorer les perspectives de coopération commune, explorer les opportunités d’investissement prometteuses sur les marchés des deux pays et les valoriser au cours de la période prochaine étape d’une manière qui assure la croissance et la prospérité pour les peuples des deux pays frères.Cette visite vise à renforcer la coopération entre les deux communautés d’affaires et à motiver le secteur privé et les hommes d’affaires à contribuer davantage au développement et aux investissements conjoints entre les deux pays. Elle sera marquée par des rencontres avec un certain nombre de ministres, de hauts responsables gouvernementaux et de représentants de le secteur privé au Maroc. La visite comprendra l’organisation d’une séance de dialogue sur les opportunités d’investissements futurs qui sont organisées par une initiative de la Confédération générale des entreprises marocaines, avec la participation d’un certain nombre d’entreprises, d’hommes d’affaires, d’investisseurs, d’entrepreneurs et de petites et moyennes entreprises. entreprises de grande taille des deux pays, pour étudier de nouvelles opportunités de construction de partenariats de développement durable qui permettraient également de faire évoluer les relations stratégiques entre les deux pays. Elle sera marquée par des rencontres avec un certain nombre de ministres, de hauts responsables gouvernementaux et de représentants de le secteur privé au Maroc. La visite comprendra l’organisation d’une séance de dialogue sur les opportunités d’investissements futurs qui sont organisées par une initiative de la Confédération générale des entreprises marocaines, avec la participation d’un certain nombre d’entreprises, d’hommes d’affaires, d’investisseurs, d’entrepreneurs et de petites et moyennes entreprises. entreprises de grande taille des deux pays, pour étudier de nouvelles opportunités de construction de partenariats de développement durable qui permettraient également de faire évoluer les relations stratégiques entre les deux pays frères vers des niveaux plus élevés de coopération et d’intégration. les secteurs économiques et commerciaux du Royaume du Maroc.Il est prévu que les secteurs de coopération commune soient discutés au cours de la visite, car ils constituent des moteurs majeurs pour le développement des relations entre les deux pays dans la prochaine étape, au premier rang desquels figurent l’énergie et les énergies renouvelables, l’industrie, le commerce. et les mines, le tourisme et les infrastructures, les communications et les technologies de l’information, la sécurité alimentaire, les services de transport et de logistique, et la technologie agricole. L’entrepreneuriat et d’autres secteurs soutenant l’économie future.Parmi les entreprises qui ont rejoint cette délégation, on retrouve certaines entreprises présentes au Maroc depuis dix ans, comme Energyvision, qui connaît plusieurs difficultés financières, car elle ne représente même pas 1% du total des services d’énergies renouvelables au Maroc, alors qu’on constate dans sa communication adressée au Premier ministre belge qu’elle représente 20 % de ces services au Maroc.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *