30 May 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Source: bladi.net

Le ministre belge de la Justice, Paul Van Tigchelt, a salué mardi la bonne coopération policière entre la Belgique et le Maroc, laquelle a permis la saisie des biens des criminels réfugiés dans le royaume ainsi que leur arrestation.

« La criminalité n’a pas de frontière. Nous avons donc besoin d’une bonne collaboration entre la police fédérale et locale, avec les magistrats, mais aussi d’une bonne coopération avec les autres pays », a déclaré à La Dernière Heure le ministre Van Tigchelt, lors de sa visite au siège de la Fugitive Active Search Team (FAST) de la police judiciaire fédérale (PJF). L’année dernière, quelque 168 criminels recherchés par la Belgique ont été arrêtés par cette unité. Parmi eux, 107 ont été interpelés dans des pays étrangers comme le Maroc et 61 en Belgique, a renchéri Van Tigchelt. Ce nombre est en baisse par rapport aux deux années précédentes où 232 criminels recherchés avaient été arrêtés en 2022 et 306 en 2021. Une tendance qui se justifie par la nouvelle orientation donnée au FAST qui concentre désormais ses recherches sur des criminels ayant été condamnés à une peine d’au moins cinq ans de prison, a expliqué le responsable belge.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *