22 July 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Chers amis, Chers sympathisants, Chers Bruxellois, Ces 20 dernières années, j’ai défendu les valeurs et les couleurs de SPA et ensuite de Vooruit. Mais aujourd’hui, il est temps de rompre le silence et de faire face à la réalité brutale qui a miné mon parti politique. Ma voix s’élève aujourd’hui pour dénoncer fermement et publiquement ce qui ne va plus. La société a changé, le parti a évolué et c’est avec regret que je dois constater que la direction prise par le parti ne correspond plus à mes valeurs fondamentales de solidarité, de justice, d’égalité et de liberté. C’est précisément parce que ces valeurs sont l’essence même de mon engagement politique que je souhaite aujourd’hui continuer à les défendre en empruntant une autre voie. Il m’a donc semblé évident de m’adresser à vous en priorité aujourd’hui via mes médias sociaux pour vous annoncer que j’ai décidé de quitter Vooruit. Je suis profondément consterné par les multiples dérapages, les condamnations pour racisme et sexisme, ainsi que par la gestion déplorable de notre parti qui s’apparente désormais à une entreprise commerciale plus soucieuse de son image que de ses valeurs. Les positions internes problématiques ne sont que le reflet d’une décadence profonde et alarmante, symptomatique de la dérive de notre mouvement. Les décisions prises récemment ne correspondent plus à l’essence ni aux valeurs initiales du parti socialiste. La politique d’enfermement des enfants et le durcissement inhumain des politiques migratoires sont des exemples flagrants de cette dérive. Pire encore, la condamnation de l’ex-président du parti pour racisme et sexisme aurait dû être une bousculade éthique majeure. Mais non, le comportement de Rousseau a obtenu le soutien quasi- unanime du bureau politique, et ce à chaque dérapage, jetant ainsi notre crédibilité à terre. Heureusement la démission est arrivée, mais celle-ci a été tardive et a laissé des séquelles. C’est une tâche indélébile sur l’intégrité politique, une preuve de la décomposition morale au sommet.

La concentration du pouvoir entre les mains de quelques-uns, au détriment de la démocratie interne et de la transparence, est tout simplement inacceptable. Pour moi, il ne s’agit pas d’une rupture, mais de la fin d’un cycle. C’est l’aboutissement d’un processus, provoqué notamment par les nouvelles tendances au sein du parti et mon exclusion du Bureau national de Vooruit il y a plus d’un an. Ces événements m’ont amené à reconsidérer ma place au sein du parti et à prendre une position claire sur les prochaines élections. Je me retire de ce parti, non pas par dépit, mais par déception. Mes principes et valeurs ne peuvent plus cohabiter avec un groupe qui a perdu son âme et sa raison d’être. Je refuse de cautionner ces pratiques et je ne serai plus complice de cette mascarade. L’heure est venue de réclamer un changement, de revendiquer des valeurs authentiques et de rétablir l’intégrité dans la politique. Mon engagement demeure intact, mais je choisis de le placer ailleurs, là où les convictions humanistes ne sont pas trahies par des intérêts égocentriques et des manœuvres indignes. Bien évidemment, je ne serais pas là où je suis sans le soutien de beaucoup de gens. Aujourd’hui, je voudrais donc remercier très sincèrement mes collaborateurs qui m’ont conseillé depuis le début, les collègues parlementaires, qui ont traversé et enrichi ma carrière. Je remercie mes amis et ma famille pour leurs conseils, leurs critiques bienveillantes, leurs questions et leur soutien. Ma maman pour son soutien inconditionnel et sa chaleur, mon épouse et partenaire, qui est là dans les bons comme dans les mauvais moments, ainsi que mes 5 enfants, qui sont ma fierté et ma joie et qui donnent un sens à mes efforts quotidiens. Enfin, merci à vous tous de nous avoir donné votre voix, que nous ferons entendre haut et fort et que nous porterons le plus haut possible. Je resterai toujours engagé dans la poursuite des idéaux qui ont inspiré mon implication politique, mais je crois fermement qu’ils seront mieux servis en dehors des limites actuelles de notre parti.

signé : et Fouad Ahidar

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *