4 March 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a acheminé dans la matinée de ce jeudi 21 décembre, vingt-cinq personnes, impliquées dans l’affaire dite du «Malien», alias Hadj Ahmed Ben Ibrahim, un «baron» de la drogue arrêté en 2019 et incarcéré à la prison d’El Jadida. Parmi les vingt-cinq personnes concernées par les procédures pénales en cours, dix-huit ont été présentées en état de liberté.

En état de liberté :

Abdenabi Biioui;
Abderrahim Biioui;
Saïd Naciri;
Belkassem Mir;
Fouad El Yazidi.
Saïd Tanji
Naoufal Hmami
Hamid Oumya;
Mohamed Maazouzi;
Salima Belhachmi
Amine Jadid
Taieb Tinyali
Slimane Kaddouri
Nasr-Eddine Benabid
Khalid Seddas
M’barek El Baroudi
Abderrahmane Dkhissi,
Taoufik Benayada
En état d’arrestation :

Hicham Elouafi;
Abdelali Ghomari,
Dalila Bazwi,
Rachid Hammou,
Boufelja Benkassou,
El Hassan Mani,
Larbi Taibi

Recherchés par Interpol, condamnés par coutumace à plusieurs années de réclusion: Ilyas El Omari et Khalid Bachrioui les NACRO TRAFIQUANTS de MAFIA HOLANDAISE protégée par certaines autorités marocaines.

Pour preuve, après s’être enfui de la justice hollandaise, BACHRIOUI décroche le poste de directeur du Bureau Général du Tourisme à ALHOUCIMA!

Malheureusement, Le Maroc protége les vrais criminels et les vrais terroristes et certains politiciens de parti politique Ilias El Omari, ont une très grande relation avec le nacro mafia hollandaise.

Nous osons espérer de la Gendarmerie royale Marocaine mettra un terme et arrêtera tous les corrompus parmi les politiciens, les magistrats et les agents des différents services officiels.

Enquête à suivre, par Lhoucine BENLAIL

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *