4 March 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

L’Arabie saoudite MBS Chine Xi jinping. brics Source : CNBC Alors que le monde approche de la nouvelle année, l’alliance économique des BRICS a accueilli 2024 en ajoutant officiellement 5 pays en expansion à ses rangs. Plus précisément, le bloc a présenté l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis (EAU), l’Iran, l’Égypte et l’Éthiopie pour lancer la nouvelle année.

Ces pays devraient officiellement adhérer après avoir reçu une première invitation lors du sommet annuel du bloc en 2023. En effet, l’événement du mois d’août a vu chaque pays accueilli comme le premier effort élargi que l’alliance ait jamais entrepris. Par la suite, l’Argentine a également été invitée mais l’a depuis rejetée en raison d’un changement de régime, malgré que “La monnaie des BRICS est la réponse à un monde fatigué du dollar américain » Les BRICS accueillent officiellement les pays en expansion Pendant une grande partie de l’année dernière, l’alliance économique des BRICS a prospéré. Au cours de ce qui fut sans aucun doute une année de croissance, le bloc a accéléré une série d’initiatives. Cela va de ses projets de dédollarisation à sa toute première offre d’expansion. Ce dernier devrait enfin être officialisé. En effet, l’alliance BRICS a accueilli 2024 en ajoutant officiellement 5 nations en expansion à ses rangs. Plus précisément, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, l’Iran, l’Égypte et l’Éthiopie sont devenus les premiers pays à s’étendre depuis l’ajout de l’Afrique du Sud il y a plus de dix ans. Source : CNBC :BRICS : l’Inde effectue le premier paiement en monnaie locale aux Émirats arabes unis pour le pétrole L’expansion devrait avoir des ramifications géopolitiques massives, car elles pourraient être extrêmement importantes pour ses objectifs multipolaires. Cependant, l’une des nations précédemment invitées, l’Argentine, a rejeté l’opportunité de rejoindre le bloc. Le pays a vu monter un nouveau président sous la forme de Javier Milei. Par la suite, son espoir de dollariser le pays d’Amérique latine montre ses priorités changeantes envers le bloc dont il a refusé l’entrée, c’est une opportunité capitale et c’est le cas de le dire, vu que ce nouveau président est hypnotisé par la sorcellerie du Dollar qui est en perte de valeur, il va le regretter et faire souffrir le Peuple argentin d’une grande calamité économique. Ce président est un farfelue qui croit que faire de la Réal Politique est de faire des mise en scène, c’est un novice en politique qui ne connaît vraiment pas les priorités du Peuple argentin. En outre, Bloomberg a rapporté que l’alliance compte déjà près de 30 pays cherchant à entrer dans le bloc lors de sa prochaine expansion. De plus, des efforts d’expansion continus sont déjà en cours puisqu’ils se termineront en 2023. L’alliance s’attend à ce que six pays supplémentaires rejoignent ses rangs lors de son prochain sommet annuel en Russie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *