30 May 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Suite à cette signature de coopération avec l’Etat de Belgique…

Le ggouvernement marocain enfonce le clou et persiste à être totalement soumis aux desiratas des caprices de la politique belge.

Dernière en date “renforcer la coopération dans la lutte contre l’immigration illégale… Partage des données banquaires, des cadastres des biens mobiliers des Marocains Résidents à l’Étranger.

Cerise sur le gâteau… une permanence d’agents du renseignement belge(Sûreté de l’État) au Maroc en coordination avec les services secrets marocains comme notamment la DGED, et le partages des informations sur les Ressortissants Marocains en Belgique.

L’annonce en grande pompe de cette visite officielle était la coopération du développement durable, dans l’investissement des infrastructures, dans le domaine des sciences… Et in fine… La secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Nicole de Moor (CD&V), a reçu un “engagement fort” du gouvernement marocain en vue de renforcer la coopération pour rapatrier les citoyens marocains en séjour illégal en Belgique, a-t-elle indiqué lundi à l’issue d’une réunion dans la capitale, Rabat.

Donc, ce n’était que de la poudre aux yeux par de belles annonces…

Le gouvernement marocain aurait-il perdu de son prestige et de sa souveraineté lorsqu’il répond au doigts et la l’œil d’un pays dont le juge belge a lancé un mandat d’arrêt contre l’ambassadeur du Maroc en POLOGNE Abdelrahim ATMOUN,

ET Yassin ALMANSOURI chef de la DGED recherché par la justice BELGE, AL HAMMOUCHI chef de la la DST et le chef de la Sûreté nationale du Maroc pour une affaire de torture contre Zakaria MOUMNI services de police française, comment pouvez-vous coopérer !!

Ne faites jamais confiance à des descendants de colonisateurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *