30 May 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Le ministre de l’intérieur est en roue libre, plus rien ne l’arrête, cela fait le troisième imam expulsé en moins d’un an. C’est vraiment flagrant qu’il s’agit d’une stratégie de pré campagne électorale, le message est on ne peut plus clair ” inutil de voter l’extrême droite, nous pouvons faire pire, nous sommes capable d’expulser tous les imams, même contre les jugements des tribunaux de la république !

L’imam Mohammed Tataiat a été interpellé vendredi matin à son domicile toulousain. Selon ses avocats, il serait en voie d’expulsion à la suite d’un arrêté du ministre de l’Intérieur, Gérald Moussa Darmanin.

Il ne se référe plus à la décision des magistras de la Justice.

Sans éthique, ni justice, il outrepasse toutes les lignes rouges de la Justice et de l’Éthique, voilà qu’il récidive pour la troisième fois.

L’imam Hassan Iquioussen, qui a dû fuir en Belgique pour éviter d’offrir un show de télé-réalité de son arrestation en live au ministre Moussa DARMANIN afin de se faire mousser lors de la communication dans les médias à la botte du pouvoir exécutif à l’heure de grande audience au journal de 20 heures.

Voici le style de propagande contre l’imam, ce n’est pas la justice française qui annonce son explulsion mais bien Moussa DARMANIN qui joue au malin… MÉFIEZ-VOUS

ensuite nous avons l’imam d’origine tunisienne: la préfecture de Nîmes examine aussi la possibilité pour que l’on retire le titre de séjour à

Mahjoub Mahjoubi, à la demande de Gérald Moussa Darmanin qui fait encore le malin. Dans le même temps, le parquet de Nîmes a ouvert une enquête pour “apologie du terrorisme”.

Donc la liberté d’expression a sérieusement du plomb dans l’aile et pour preuve, sur une chaîne publique française une sionistes pro génocide, ce permet de demander l’extermination de tous les Palestiniens les bébés et femmes compris, mais cette individu n’a nullement été inquiétée pour cet appel à la haine et au génocide.

Il n’y aura pas d’enquête pour “apologie du terrorisme”. La France est le seul pays au monde où le drapeau de la Palestine est interdit sous peine d’amende, ou encore, critiquer la politique génocidaire de Netanyahu le voyou,à la tête d’un état terroriste et pédocriminel qui bat tous les records des massacres des enfants Palestiniens.

Il devient de plus en plus évident que la France à perdu son prestige et sa grandeur et est devenu depuis Feu Jacques Chirac, qu’une annexe de l’entité israélienne terroriste sioniste.

Retour sur la réalité politique en France comme dans les autres pays européens, la Communauté Musulmane a un poids électoral important, et donc elle est convoitée par les politiciens véreux qui ne voient dans cette Communauté que du bétail électoral,et ce clairement depuis le président Sarkozy qui n’hésitait pas d’influencer les imams pour obtenir leurs soutiens, même s’il faut aller jusqu’au ridicule, comme avec sa mascotte du pseudo imam de Drancy “Hassen CHALGHOUMI” qui ne sait pas formuler une seule phrase en français sans faute.

On peux ajouter
que pendant les élections françaises la plus majorité des politiciens et ce depuis le temps du gouvernement de Sarkozy, ils ont puisé la plus grande majorité des voix dans les mosquées de France et même dans des autres pays européens, mais une fois élus, ils cherchent des lois contre les Musulmans…
Les mosquées sont pour certains politiciens comme de vrais vaches à lait.

Anecdote singulière, deux semaines avant la tentative d’expulsion de l’imam Hassan IQUIOUSSEN, a été invité à dîner avec Moussa DARMANIN, Donc de vrais hypocrites, criminels assassins menteurs invétérés… MÉFIEZ-VOUS

Pm

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *