30 May 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Après plusieurs plaintes contre Abdellah BOUSSOUF et du CCME, c’est au tour de Noureddine ZIANI, expulsé de la péninsule ibérique car accusé d’appartenir à la DGED, le service de renseignement extérieur marocain de s’activer suite aux révélations du journal EL MUNDO qui avait rendu public les résultats de l’enquête sur les dessous d’une affaire complexe d’espionnage, de blanchissement d’argent, de financements de mosquées et détournement de fonds reçu par la DGED…Parmi les dernières interviews à Rabat et dont Libération Maroc l’a rendu accessible, celui qui avait fondé l’union des centres culturels islamiques en 2010, avant d’être accusé d’entrisme, et de salafisme par les autorités espagnols. Explique aujourd’hui de sortir de son long silence :” Mais quand on s’attaque directement à l’état marocain, là je ne puis plus garder le silence et je poursuivrai toute personne qui tente de nuire à ma personne ou aux institutions de mon pays”, il ajoute “

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *