16 April 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Fouad Ahidar était membre du parti socialiste flamand pendant plus de 20 ans. Il dit ne plus se retrouver dans les valeurs véhiculées par Vooruit. Il précise aussi être “profondément consterné” par “les nombreux dérapages, les condamnations pour racisme et sexisme” et la “gestion lamentable du parti”.”Au cours des 20 dernières années, j’ai représenté fièrement les valeurs et les couleurs du SPA puis de Vooruit. Mais aujourd’hui, il est temps de briser le silence et de faire face à la brutale réalité qui a miné mon parti politique. Aujourd’hui, j’élève la voix pour dénoncer fermement et publiquement ce qui n’est plus possible”, a-t-il indiqué dans un communiqué.

“L’orientation du parti ne correspond plus à mes valeurs fondamentales de solidarité, de justice, d’égalité et de liberté”, a-t-il déclaré. Il a notamment évoqué la politique “d’enfermement des enfants” et le durcissement des positions sur l’immigration.L’incident de racisme autour de l’ancien président du parti, Conner Rousseau, aurait dû provoquer un “un grand sursaut éthique”. Or, à ses yeux, les résultats sont décevants. Le soutien quasi unanime apporté à Conner Rousseau au Bureau du parti “a mis sa crédibilité en jeu”

“Heureusement, la démission est arrivée, mais elle est arrivée trop tard et a laissé des traces. C’est une tache indélébile sur notre intégrité politique et une preuve de la décadence morale au sommet”, a-t-il encore déclaré.Actif depuis 25 ans en politique, d’abord chez ID21, le mouvement créé par Bert Anciaux à côté de la Volksunie, M. Ahidar était en difficultés dans son parti depuis juin 2022, quand il avait refusé de voter en faveur de l’obligation d’abattage d’animaux avec étourdissement. Il avait alors été exclu du Bureau de Vooruit. Fouad Ahidar avait également été vivement critiqué récemment suite à ses propos polémiques sur l’attaque terroriste du Hamas en Israël.

Est-ce un réveil trop tard ? Ou est-ce une stratégie politique ?

toujours est-il, ce parti politique devra montrer patte blanche pour éviter le cordon sanitaire que le Parti ISLAM DE BELGIQUE a subit dès le début de sa réussite aux élections communales 2012.

Tant que le parti ne s’approche pas des lignes rouges imposées en filigrane par les sombres loges qui décident qui peut accéder au seuil d’éligibilité, et surtout, jamais critiquer la politique d’apartheid du veau d’or de l’occident à savoir l’entité israélienne terroriste sioniste qui est occupé à mettre en œuvre un génocide en Palestine.

Fouad Ahidar par mon analyse, il peut avoir des problèmes et des attaques politiques comme ils ont fait avec BENLAIL LHOUCINE loesqu’il était candidat en 2018 dans le parti politique MOUVEMENT pour L’ÉDUCATION, les médias de la Walonie et même certains services de la Walonie ils ont écrit dans le journal Sud Presse et la Meuse que BENLAIL LHOUCINE et l’ancien Président de la Fédération en Walonie du parti ISLAM, même que je suis plus avec parti ISLAM depuis 2013, Et jusqu’à aujourd’hui encore je suis toujours attaqué par certains services de la Walonie et certains politiciens.

En cconclusion, Il faut que Fouad Ahidar soit prêt pour les critiques de certains politiciens et certains services…

Affaire à suivre…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *