16 April 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Le bâtonnier et détenu politique Mohamed Ziane vient d’entamer une grève sauvage de la faim Il ne mange plus et surtout il ne boit plus depuis ce matin. Il proteste contre une série de procès fabriqués par le régime pour le garder en prison, pendant que le Maroc préside le conseil des droits de l’homme de l’ONU. Lex-bâtonnier et détenu politique Mohamed Ziane se meurt doucement en prison devant leurs collèges et aucun Avocat n’a bougé au Maroc et même le président de l’Ordre des avocats au Maroc il n’a même pas écrit une lettre officielle pour les journalistes marocains, Monsieur Mohamed Ziane il a 81 ans est paralysé et de plus la direction de prisons ont interdit à Mohamed Ziane de prendre ses médicaments. Mohamed Ziane a fait une crise cardiaque le vendredi passé en prison ils ne l’ont même pas envoyé à l’hôpital,c’est un codétenu infirmier qui l’a soigné.

Quand Mohamed Ziane a fait une crise cardiaque ils n’ont pas voulu l’amener à l’hôpital mais pour augmenter sa peine de prison, ils l’ont renvoyé au tribunal avec son état de santé délétère!

Si il venait à mourir en prison, ce sera l’État marocain qui sera tenu pour responsable.

C’est un scandale d’Etat, quand des pédocriminels sont amnestiés par sa Majesté le Roi Mohammed VI ou n’ont que des peines en surcis, nous avons ici une personne honnête qui a le franc-parler et dénonce la corruption systémique de l’État et accuse preuves factuelles à l’appui certain haut fonctionnaires de l’État et certains ministres corrompus et les disfonctionnements du système judiciaire notamment ainsi que le manque de séparation des pouvoirs.

Les services de renseignement marocains ont fabriqué des fausses preuves à son encontre et m’ont accusé de pas moins 14 chefs d’accusation.

Il a été jugé par défaut sans même tenir compte des mémoires de réponse de ses avocats.

Dans certains pays, après 70 ans, pour des délits mineurs, les condamnés ne doivent plus être incarcérés et peuvent purger leur peine chez eux. Ce Maître Ziane Mohammed a plus de 81 ans, malade et de mobilité réduite, malgré son âge et sa santé, L’Etat ne lui pardonne pas d’avoir dénoncer la corruption au sein des rouages de l’État.

Nous invoquons sa Majesté le Roi Mohammed VI de trouver un sortie honorable pour l’ex-bâtonnier et ex-ministre et pour l’État marocain surtout que cette année, le Maroc a pris la présidence du Conseil des Droits de l’homme à l’ONU.

Majesté, le monde a les yeux fixés sur le Maroc et regarde comment la liberté d’expression, la liberté de la presse ainsi que les détenus politiques sont-ils traités.

Faites honneurs à vos aïeux.

Libérez L’Ex-Ministre et l’ex-bâtonnier Maître Mohammed Ziane.

QU’ALLAH vous facilite votre mission.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *