16 April 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Source: https://www.lalibre.be/regions/, sud info.be

Un nouveau rebondissement à venir dans l’affaire du Qatargate ? Selon nos confrères du Soir,

l’inspecteur principal de la police judiciaire fédérale, qui enquête notamment sur le Qatargate&Marocgate a porté plainte contre X pour tentative d’assassinat par empoisonnement.

Les faits remontent au 18 janvier dernier quand l’homme avait été impliqué dans une série d’incidents dans un bar du centre de Bruxelles. Accompagné d’une inspectrice et d’un commissaire de l’Office central pour la répression de la corruption (OCRC), il a été arrêté visiblement éméché, en plein milieu de la nuit.

Après un rapide passage devant un médecin, l’inspecteur principal avait passé la nuit dans une cellule de la zone de police de Bruxelles-Ixelles. Mais il avait demandé à retourner à l’hôpital, souffrant de maux de ventre. L’homme souffrait en réalité d’une hémorragie interne sévère et avait dû subir une opération à l’abdomen.

Depuis lors, des analyses sanguines ont révélé une présence massive d’amphétamines, plus élevée qu’une consommation “normale” à but “récréatif”. Selon Le Soir, l’inspecteur affirme ne jamais consommer de drogue.L’inspecteur n’a pas souhaité s’exprimer face aux révélations du journal Le Soir.

Feu Mourad El Saghir ex Médecin militaire opposant au gouvernement marocain, retrouvé mort, les médecins légistes ont annoncé de l’autopsie ” a conclu à une “mort naturelle “due à un infarctus du myocarde causé par un rétrécissement de l’artère coronaire gauche, résultant d’une hémorragie gastrique due à de multiples ulcères inflammatoires.

Donc, nous avons des preuves sérieuses que Feu Mourad EL-SAGHIR a été empoisonné par les mêmes services secrets que ceux qui ont tenté de tuer l’inspecteur principal qui enquêtait justement sur des grosses affaires sensibles à savoir le Qatargate et le Marocgate, qui a été empoisonné de la même manière.

Les symptômes sont identiques seulement Feu Mourad n’a pas eu la chance d’avoir un médecin pour intervenir rapidement et il en malheureusement est décédé.

Si nous restons logiques avec cet adage imparable: cui bono?

À QUI PROFITE LE CRIME ?

Nous ne pouvons que constater que l’état du Maroc par ses services secrets de la DGED qui, nous avons appris il y a quelques temps, qu’ils se sont “mariés” avec la DST et
C’est pour ça dernièrement ils sont très actif à Bruxelles et en Europe
Et même les dernières fusillades à Bruxelles entre les plus grands trafiquants de drogues. Ainsi que les plus grands exécutions, il y a la signature des services secrets marocains.

Nous venons d’apprendre qu’un des 3 policiers aurait succombé à l’hémorragie gastrique et serait décédé, si cela se confirme cela ferait une victime de plus sur la longue liste des assassinats des services secrets marocains !@!

… Affaire à suivre…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *