4 March 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

source : Al Jazeera

e

Notre correspondant de Gaza a rapporté que le photojournaliste Samer Abu Daqqa, caméraman d’Al Jazeera, est décédé des suites de ses blessures lors des raids israéliens, aujourd’hui vendredi.

Les deux journalistes, Wael Al-Dahdouh et Samer Abu Daqqa, ont été blessés aujourd’hui vendredi à la suite d’un tir de missile par un drone à Khan Yunis, au sud de la bande de Gaza, jusqu’à l’annonce de la mort d’Abou Daqqa.

La journaliste Heba Akila, qui faisait également un reportage directement depuis un autre endroit à Khan Yunis, a déclaré en direct sur la chaîne qu’Al-Dahdouh avait été blessé à la main et était soigné.

Wael Al-Dahdouh a perdu 12 membres de sa famille à la suite des bombardements israéliens sur Gaza, dont sa femme et deux de ses enfants.

Les journalistes de la bande de Gaza sont confrontés aux attaques des soldats de l’occupation : pendant la guerre, 89 journalistes ont été martyrisés et 8 autres ont été arrêtés, en plus de nombreux blessés, selon les derniers chiffres du bureau des médias du gouvernement à Gaza.

Le porte-parole du ministère de la Santé de Gaza a également annoncé que le bilan de l’agression israélienne s’est alourdi à 18.787 martyrs et 50.897 blessés depuis le 7 octobre.

De son côté, la Fédération internationale des journalistes a dénoncé l’assassinat de journalistes à Gaza, appelant à leur protection contre les violences de l’occupation pour mener à bien leur travail journalistique.

Le syndicat a annoncé l’organisation d’une manifestation à Paris, avec d’autres syndicats, après-demain dimanche, pour dénoncer la brutalité et les abus dont sont victimes les journalistes à Gaza.

regardé| Diffusion en direct d’Al-Ghad TV

Occupation israélienneL’agression contre GazaTrêveagitationGaza risque l’anéantissementPalestine

 partenaireFacebook

Le Haut Commissariat Aux Réfugiés Appelle À Prévenir La Crise Des Réfugiés De Gaza

 dernière modification il y a une heure

 partenaire

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a déclaré vendredi qu’une nouvelle crise de réfugiés en provenance de Gaza devait être évitée, faisant référence à la possibilité que des centaines de milliers de personnes déjà déplacées en raison de l’agression israélienne contre Gaza fuient vers l’Égypte.

Grandi a ajouté dans son discours de clôture au Forum mondial sur les réfugiés à Genève : « Un grand nombre de personnes ont été déplacées vers un coin très pauvre d’un petit lopin de terre. Cette violence doit cesser.

Il a poursuivi : « Je veux être clair : ce qui est déjà une crise de déplacement à grande échelle à l’intérieur de Gaza ne doit pas se transformer en une autre crise de réfugiés. »

Hier, jeudi, l’armée d’occupation israélienne a largué des tracts dans la ville de Khan Yunis, au sud de la bande de Gaza, appelant les habitants à évacuer leurs maisons et à se déplacer vers le sud, dans les régions d’Al-Shaboura, Al-Zuhur et Tal Al-Sultan. à Rafah.

Le porte-parole de l’armée pour les médias arabes, Avichay Adraee, a écrit sur ses comptes de réseaux sociaux, appelant les habitants de plusieurs zones de Khan Yunis à se déplacer immédiatement vers les quartiers de Tal Al-Sultan, Al-Zuhur et Al-Shaboura.

Un certain nombre de pays ont mis en garde contre ce qu’ils ont décrit comme des projets israéliens visant à faire pression sur les Palestiniens pour les forcer à quitter la bande de Gaza.

Dans une déclaration précédente, le ministère égyptien des Affaires étrangèresa déclaré que les bombardements visant avaient déplacé des personnes Dans le sud de Gaza, son « objectif clair » est de forcer la population à quitter la bande. 

regardé| Diffusion en direct d’Al-Ghad TV

Lire la suite

Sondage Israélien : La Popularité De Netanyahu Baisse… Et Gantz Renforce Son Pouvoir

 dernière modification il y a une heure

 partenaire

Dans le contexte de l’agression israélienne continue contre la bande de Gaza et de la stagnation de la question des détenus israéliens détenus par la résistance palestinienne, cette semaine a également été témoin d’une stagnation sur la carte politique israélienne. Selon les médias hébreux.

Un sondage du journal israélien Maariv a montré que la représentation de la coalition gouvernementale a diminué et s’est stabilisée à 43 sièges, tandis que l’opposition avec les partis arabes a augmenté d’un siège pour atteindre 77 sièges.

Le site israélien i24 News a rapporté les résultats du sondage, expliquant que 51 % des personnes interrogées estiment que le ministre et membre du Cabinet de la Défense Benny Gantz est le candidat le plus approprié au poste de Premier ministre, contre 31 % qui ont choisi Benjamin Netanyahu.

Le sondage indique une légère augmentation du soutien à Gantz parmi les électeurs de Yesh Atid (Il y a un avenir), de 88 % à 91 %, et une légère diminution du soutien à Netanyahu parmi les électeurs du Likoud (de 64 % à 61 %).

Le sondage montre également que près de la moitié des Israéliens (43 %) estiment que Netanyahu se comporte mal avec le président américain Joe Biden concernant la guerre, contre environ un tiers (36 %) qui estiment que son comportement à cet égard est correct.

regardé| Diffusion en direct d’Al-Ghad TV

Lire la suite

Affrontements Frontaliers Entre Le Hezbollah Et Les Forces D’occupation… Et Le Liban Prolonge Le Mandat Du Commandant De L’armée

 dernière modification il y a une heure

 partenaire

Aujourd’hui vendredi, le Hezbollah a lancé des bombardements d’artillerie sur plusieurs sites militaires israéliens près de la frontière libanaise.

Le Hezbollah a annoncé avoir réussi à frapper directement les sites de Bayad Blida, Haraj Shtoula, Hanita, Al-Raheb et la caserne Ramim.

Le correspondant d’Al-Ghad a rapporté que diverses zones du sud du Liban ont été ciblées par des bombardements d’artillerie israéliens.

Il a indiqué que l’occupation visait les villes de Kafr Kila et de Tallet Al-Awaida, et que les forces d’occupation ont également mené des bombardements d’artillerie intermittents ciblant la périphérie de la ville de Yaroun, dans le sud du Liban.

Plus tôt vendredi, un drone israélien a largué des tracts sur un village frontalier, avertissant ses habitants que le Hezbollah mettait leur vie en danger en exploitant la zone pour lancer des attaques contre Israël.

Vendredi soir, un raid israélien a visé la périphérie de la région de Kfar Shuba, sur fond d’affrontements frontaliers entre le Hezbollah et les forces d’occupation.

La région de Kfar Shuba présente un caractère stratégique militaire, environnemental et religieux, qui a poussé Israël à adhérer à son occupation après son retrait du Liban en 2000.

Cela intervient au moment où, aujourd’hui vendredi, le Parlement libanais a approuvé une proposition de loi en faveur de la prolongation d’un an du mandat du commandant de l’armée, le général Joseph Aoun, et des dirigeants des services de sécurité.

L’agence de presse libanaise a rapporté que la loi prévoit une prolongation pour les officiers du grade de général et de général de division, qui incluent le commandant de l’armée et le directeur général des forces de sécurité intérieure.

Selon la loi sur la défense nationale, le mandat du commandant de l’armée prend fin lorsqu’il atteint l’âge de la retraite, fixé à 60 ans.

Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
RSS

Chaîne Al-Ghad © 2023. Tous droits réservés.

https://youtube.com/watch?v=qWJyLHGOtJc%C3%97

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *