22 July 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Source: Infos Maroc

Le Roi Mohammed VI devrait signer de nouvelles nominations dans certaines des institutions constitutionnelles qui jouent des rôles importants, annonçant ainsi une nouvelle phase qui introduira une nouvelle génération de projets et qui injectera du sang neuf dans le chemin du développement des institutions constitutionnelles.

A ce propos, une source bien informée a révélé au site « Maroc Info » que le Roi Mohammed VI devrait nommer, la semaine prochaine, un certain nombre de nouveaux responsables à la tête des institutions constitutionnelles semi-rigides et des institutions publiques, comme la Haute Autorité. de l’Audiovisuel, du Conseil National des Droits de l’Homme et du Conseil National des Droits de l’Homme, de la communauté marocaine résidant à l’étranger et de la Commission Nationale pour l’Intégrité, la Prévention et la Lutte contre la Corruption.

Bouayach, Abdullah Boussouf, Idriss Al-Yazmi et Al-Basir Al-Rashidi feront partie de ceux qui quitteront leurs fonctions.Selon la source du site « Le Maroc Info », il est également prévu d’annoncer la naissance du Conseil consultatif de la jeunesse et de l’action collective et de l’Instance pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination.

Ces nominations s’inscrivent dans le cadre de ce que cette étape exige d’une nouvelle élite de compétences dans divers postes et responsabilités, et de l’infusion de sang neuf au niveau des institutions et organes politiques, économiques et administratifs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *