4 March 2024

Édité par notre Bénévole Lhoucine BENLAIL Directeur Officiel Diplomaticnews.net

Source: BELGA, RTBF, la DH, L’avenir

Selon les infos de la DH,, une visite domiciliaire a été menée au cabinet de la ministre Caroline Désir (PS) dans le courant du mois de décembre 2023. Les policiers y ont découvert pas moins de 50 pacsons de cocaïne. Un membre du cabinet de la ministre a été interpellé avant cette visite domiciliaire. Chez cet homme, qui apparaît dans la composition du cabinet de la ministre comme étant chargé de l’Économat, 10.000 euros en liquide ont également été saisis”, précise la DH.

Le fils de Fadila Laanan placé sous mandat d’arrêt

“Le mercredi 15 décembre en soirée, nous avons été informés que Monsieur Van Haelen, qui occupait la fonction d’économe au sein du cabinet, se trouvait en état d’arrestation dans le cadre d’une enquête sur un trafic de drogue”, explique Jean-François Mahieu, le porte-parole de Caroline Désir.

“Le jeudi 16 décembre, une procédure de licenciement pour rupture de confiance a été menée dans le respect de la réglementation applicable aux cabinets ministériels. Le même jour, une fouille de son bureau a été effectuée afin de vérifier si des objets délictueux s’y trouvaient. Une cinquantaine de sachets contenant de la poudre blanche a été découverte”.

“Une fois cette découverte effectuée, un contact a été pris par le cabinet avec un avocat pénaliste pour ouvrir

une collaboration avec le juge d’instruction en charge de l’enquête”, continue le porte-parole. “Le cabinet a donc entamé cette collaboration d’initiative avec les enquêteurs. De commun accord avec ces derniers, le chef de cabinet leur a ouvert les portes du bureau de Monsieur Van Haelen et de tous les locaux auxquels celui-ci avait un accès privilégié dès le vendredi 17 décembre. La cinquantaine de sachets a été embarquée par les enquêteurs le jour même. Ils n’ont rien découvert d’autre et n’ont souhaité entendre aucun autre membre du cabinet depuis” termine Jean-François Mahieu.

Mm. Marie Arena Qatargate, Marc Tarabella Qatargate, Yvan Mayuer, tous issus du Parti politique PS, sans oublier les malversations du SAMU SOCIAL, de l’affaire PLUBLIFIN, objectivement parlant, les élus du PS sont abonnés aux scandales, peut-on encore leur faire confiance !? Tarabella et Marcourt. Hier, c’était Moreau, Mayeur et Mathot. Le parti socialiste belge a beau accumuler les casseroles, il reste toujours en tête des sondages en Belgique francophone. C’est un paradoxe social, à croire que les électeurs aiment les tricheurs, magouilleurs !?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *